Il n’a que 28 ans et pourtant Pierpaolo Farina, jeune étudiant milanais, s’est engagé dans un combat pour le moins…. dangereux. Le jeune homme s’est lancé dans une lutte active contre la Mafia. Lumière sur ce jeune italien assez audacieux.

« La Mafia n’est pas invincible. C’est un fait humain, et comme tous faits d’origine humaine, elle a un début, et aura aussi une fin. « . Tels étaient les mots de Giovanni Falcone, célèbre avocat engagé dans la lutte antimafia. Un combat qui n’a jamais été autant d’actualité que maintenant, le nombre de personnes ralliées à la cause ne cessant d’augmenter ces dernières années.

Parmi elles, Pierpaolo Farina. A vingt-huit ans, cet étudiant en sciences criminelles a créé MafiaMaps, une application antimafia destinée aux résidents des lieux et aux touristes.

Avec cette application, toute personne qui traverse Milan sera désormais capable de voir les lieux liés à la mafia — qu’il est préférable d’éviter —, ainsi que leur origine. Le jeune homme explique: « On peut trouver les lieux des arrestations, des rencontres, les actes d’intimidation, les meurtres… On peut ainsi savoir à quelle mafia on a à faire ». Il ajoute: « L’idée c’est de visualiser tout ce qui est lié à la mafia autour de l’endroit où l’on se trouve. ».

Une initiative ô combien dangereuse — quand on sait ce dont sont capables ces différentes organisations criminelles — soutenue par Nando Dalla Chiesa, son professeur en sociologie de la criminalité organisée, une figure de la cause antimafia. Celui-ci se montre plutôt satisfait du travail de son poulain « Le fait de savoir où se trouvent les biens saisis permet d’affirmer l’existence de la mafia, car très souvent, on a tendance à nier cette réalité ».

Une appli antimafia… mais pas que ! 

Ce passionné de politique ainsi que de littératures anglaise et italienne lutte sur tous les fronts. En plus de l’application, Pierpaolo a lancé WikiMafia, une encyclopédie de la Mafia type Wikipedia.

       

Elle a pour but d’informer les gens, de créer un réseau de connaissances. On y trouve une série de personnages, des articles sur le sujet, des événements, ainsi que la dynamique qui a caractérisé l’histoire de la mafia dans la Péninsule. À Milan, elles sont 5 à oeuvrer: Cosa Nostra, Camorra, ‘Ndrangheta, Sacra Corona Unita et la mafia étrangère. D’après les Nations Unies, le chiffre d’affaires de la Mafia s’élève à 116 milliards d’euros.

Références:
#1 #2 #3 #4