Lancée en 2011 à l’initiative de l’échevin de la Jeunesse de Woluwé-Saint-Lambert, la webradio de la commune bruxelloise a récemment subi une sorte de révolution et a droit aujourd’hui à une seconde jeunesse.

 

Deux mois. C’est le temps qu’il aura fallu afin que la webradio de Woluwé-Saint-Lambert connaisse une nouvelle ère. Lancée par Wolu Jeunes il y a maintenant cinq ans, l’idée d’un renouvellement est née de quatre jeunes motivés âgés entre 18 et 21 ans : Samy Amenzou, Bastien Bott, Ivan Mutabazi et Julien Matagne. Ces derniers ont pu développer et concrétiser leurs idées pour que la web radio renaisse sous le nom de Dynamic One.

Bastien Bott, communication Manager de DO, s’est exprimé à propos du projet: « La radio existait déjà lorsque nous avons formé une équipe de quatre jeunes de moins de 21 ans . Lorsque nous avons proposé nos idées à l’échevin Eric Bott, nous avons décidé d’ajouter à la formule de base une web TV, ainsi que des formations au monde de la radio pour les jeunes et un programme musical différent. C’est un projet neuf et qui, je pense, se veut ambitieux et innovant. »

Il faut dire que ces quatre jeunes sont complémentaires et ont une bonne connaissance du monde des médias: « On se connaissait déjà tous les quatre sur le précédent projet. On se sentait investi, mais pas assez à notre sens. La radio se voulait « jeune », mais ceux-ci n’étaient pas forcement impliqués. On avait tous déjà eu une expérience professionnelle dans le monde des médias ou de la radio. Du coup, on a donc voulu prendre les choses en main. »

En parallèle, ces jeunes continuent leurs études: Ivan (Responsable des programmes) est en rhéto à l’ITP, Julien (Webdesign – Webmastering – Technique) a terminé dans le même établissement, Samy et Bastien étudient à l’IHECS et sont respectivement en deuxième et troisième année.

Une renaissance express

Ce qui impressionne surtout dans le projet Dynamic One, c’est la rapidité avec laquelle des moyens ont pu être mis en oeuvre pour que ce dernier voit rapidement le jour. Le tout grâce à une équipe dynamique qui a travaillé d’arrache-pied. Deux mois auront été suffisants à ces jeunes garçons pour tout mettre au point: trouver des animateurs, mettre en place une structure et une web TV, créer des visuels, régler l’aspect technique, mettre au point une grille de programmes. Toute une organisation qu’il a fallu gérer en même temps que les études, Bastien nous en parle:  « C’est clair que ça n’a pas été simple du tout de combiner les études et la création du projet. On a toutefois réussi à trouver le temps nécessaire pour réussir les deux. Nous avions une réelle envie de voir renaître cette radio, on s’est donné à fond pour arriver à notre objectif, c’est à dire le lancement le 28 novembre 2016. Ce que nous avons pu faire ! Et puis, chacun dans l’équipe a un domaine dans lequel il a plus de compétences, on a réussi à se répartir le travail pour faciliter l’avancée du projet, mais également à se réunir et faire le boulot ensemble quand cela était nécessaire. On est déjà fier d’être arrivé jusque-là, mais on veut encore aller plus loin. Et continuer sur cette lancée. »

Le moins que l’on puisse dire c’est que le résultat est concluant puisque la radio tourne aujourd’hui d’elle-même.


Le choix s’offre donc à vous face aux nombreuses rubriques disponibles: ainsi, vous pouvez suivre le prime de Samy avec qui vous ferez jeux et canulars le mardi; suivre Nigel et les meilleurs sons du moment le samedi à partir de 15h, ou encore, si vous êtes un adepte du sport, suivre Martin qui se fera un plaisir de revenir avec vous sur l’actualité sportive dans le Monday Night Show.


Bien entendu d’autres rubriques sont disponibles, animées par de jeunes animateurs très motivés. Animateurs à qui Dynamic One offre la possibilité de se former. Au total, c’est une quinzaine de personnes qui sont mobilisées pour le projet (animateurs, membres de l’équipe gérant le projet et personnes en formation). Cela dit, Bastien ne ferme pas la porte à de nouveaux arrivants: « Nous recherchons encore des jeunes qui souhaiterait animer ou qui aimerait se former. »

Offrir une formation aux plus jeunes…

Ambitieux et dans la volonté de s’inscrire sur le long terme, le projet dépasse la simple radiophonie. En effet, Dynamic One a pour objectif de créer une communauté, et de renforcer des liens avec ses auditeurs. Les initiateurs du projet veulent en faire de véritables acteurs des différents programmes, en leur donnant la parole, en les invitant à agir et en relayant leurs projets.

De nombreuses activités sont d’ailleurs organisées afin de rendre les auditeurs actifs, et plus particulièrement les plus jeunes d’entre eux. C’est ainsi que la Dynamic Formation voit également le jour: « Le programme est purement pédagogique, cela confirme l’idée d’un service à la jeunesse. L’objectif est de former les jeunes au monde de la radio. On offre donc une formation qui permet aux jeunes d’apprendre le métier radiophonique.» explique Bastien. « Deux types de formations ont été imaginées : l’une pour les 12 à 15 ans (la Dynamic School) et l’autre pour les 18 à 25 ans (la Dynamic Academy), pour découvrir le monde de la radio de façon pratique. N’importe qui peut participer. La finalité de notre formation est de pouvoir, à la fin de l’année, prendre soi-même en main son émission. La formation de base est prise en charge par les jeunes qui sont à l’origine du projet, soutenus, une fois par mois, par un animateur du paysage radiophonique qui partage son expérience avec les nouveaux venus. »

… et une chance aux artistes.

Par ailleurs, le projet veut aussi mettre en lumière de jeunes artistes. C’est pourquoi DO organisera les Dynamic On Stage et Les Musicales de Dynamic One. Le premier événement a pour but d’offrir une chance aux jeunes artistes de moins de 21 ans de se produire en public, face à un jury et en présence de personnalités connues. Le gagnant aura droit à l’enregistrement ou à la réalisation d’un clip vidéo. Le second événement quant à lui consiste en six soirs sur l’année où de jeunes talents francophones auront la possibilité de se produire en concert acoustique sur scène. Ces soirées seront diffusées et relayées sur Dynamic One.

Et pour la suite…?

« Pour le futur, nous aimerions former une nouvelle génération d’animateurs radio. C’est la principale motivation de Dynamic One. »

« Pour le futur, nous aimerions former une nouvelle génération d’animateur radio, c’est la principale motivation de Dynamic One. Ensuite nous aimerions être diffusés sur le DAB+, le plan de fréquence de 2017 étant trop proche, nous souhaitons d’ores et déjà être en avance et préparer notre arrivée sur la radio numérique. Nous avons aussi l’envie de créer une radio européenne, en partenariat avec d’autres webradios, qui ont un objectif semblable au nôtre. Et enfin nous aimerions développer une application afin d’être écoutés encore plus facilement sur mobile. On sait combien c’est important… »

Vous savez désormais ce qu’il vous reste à faire, rendez-vous sur www.dynamicone.be .