Passionnée de football depuis toute petite, Manar Sarhan a dû assez rapidement faire une croix sur son sport favori dès son plus jeune âge : en Égypte, où elle habite, il existe très peu d’opportunités permettant aux filles de pratiquer le football.

Elle a donc grandi en suivant un schéma traditionnel pour les femmes égyptiennes en entreprenant des études de dentisterie. Aujourd’hui, Manar est dentiste — une profession respectée et admirée dans son pays —, mais pas que ! Si la raison l’a poussée à suivre ce choix de carrière, sa passion pour le football ne l’a pas quittée pour autant. La demoiselle mène donc une double vie : dentiste le jour, et experte en football la nuit.

Tous les jours, une fois ses outils médicaux nettoyés et son cabinet de dentiste fermé, elle se rend chez elle et s’installe devant sa télévision pour regarder les derniers matchs de football. Elle regarde chaque match deux fois, elle observe, scrute et note chaque mouvement afin d’en produire une analyse aboutie et complète. Ce qui était au départ une passion s’est progressivement transformé en profession. Dans un premier temps, Manar a commencé par écrire pour un journal indépendant (Al-Masry Al-Youm) ainsi que pour un site internet (Fil Goal). Un peu plus tard, elle a ensuite été repérée par la chaîne de télévision CBC et est ainsi devenue la première experte féminine en football en Égypte.

Manar Sarhan

Experte féminine en football : une double difficulté

Si cette entrée dans le monde du football était la concrétisation d’un rêve pour Manar, cela représentait aussi l’entrée dans un monde fermé et principalement masculin. L’analyste en herbe a donc dû faire face à une double difficulté : s’imposer sur un plateau en tant que nouvelle commentatrice (face à un public qui ne la connaissait pas), mais plus encore, faire sa place en tant que femme dans une profession où ni ses pairs ni le public ne l’attendaient. Pas facile non plus de devoir justifier sa présence en permanence : avec son statut, faire des analyses de qualité ne suffit pas ; à chaque instant, elle doit prouver qu’elle sait tout ce qu’il faut savoir sur le ballon rond.

Cependant, son arrivée dans le milieu n’en reste pas moins un succès. Manar Sarhan est désormais une experte féminine du football reconnue et elle apporte un angle d’analyse nouveau dans ce milieu. Elle est par ailleurs très suivie sur Twitter, ce qui amène la concurrence à tenter de l’attirer sur ses plateaux.

Une carrière en expansion

Manar Sarhan a réussi à faire de sa passion une carrière, mais elle ne compte pas s’arrêter là. Elle a toujours eu un faible pour le Real-Madrid et apprend désormais l’espagnol afin de pouvoir suivre d’autres matchs et d’autres championnats à partir de sources originales. Elle compte également apprendre le portugais et l’italien pour exporter sa carrière à l’international.