Deux jeunes étudiants, le Spadois Gilles Bruck (22 ans, étudiant en psychologie) et le Theutois Cédric Hellas (21 ans, étudiant en marketing) partagent une passion pour la bière. Depuis plus ou moins un an, ils ont donc naturellement décidé de créer leur propre breuvage, « la Lesoinne » (le nom utilisé étant celui de la rue de leur kot à Liège). Ils proposent également une gamme incluant des produits issus de toute la Belgique.

La Lesoinne bière

Selon les deux jeunes, la majorité des bières spéciales sont un mélange d’arômes complexe empêchant dès lors de discerner convenablement les différents goûts. C’est alors que l’idée d’une bière spéciale brassée à partir d’un seul houblon leur apparut : « Au travers de notre gamme, nous proposons des produits issus de Belgique. Ces produits sont utilisés pour la production, les bouteilles et l’étiquetage. Les recettes de nos bières sont finement travaillées pour mettre en avant, houblon par houblon, tous les arômes du produit et non l’amertume ».

« Le secret pour réussir : passion et persévérance ! »

Actuellement, Gilles et Cédric prototypent leur première recette : « La prochaine étape sera certainement d’arriver à une certaine régularité de production afin de nous implanter dans différents commerces. Sans oublier la création d’entreprise ».

Cédric et Gilles

Gilles et Cédric en 3 questions

Être jeune c’est… ?

Incontestablement un atout ! Notre statut d’étudiant entrepreneur nous permet une certaine flexibilité dans nos projets et nous permet d’apporter du concret à la théorie enseignée pendant les heures de classe. De plus, nous sommes bien plus libres que des personnes actives tenues déjà par une famille ou un prêt immobilier.

Avez-vous rencontré des contraintes ?

Les principales contraintes jusqu’à présent sont certainement en rapport avec les moyens de financement. En effet, le développement d’un produit est coûteux ! De plus, il nous faut concilier nos études et notre projet afin de les mener tous les deux à bien.

Que pensez-­vous des jeunes de votre âge qui s’investissent ?

Que du bien ! Beaucoup de jeunes désirent créer leurs propres projets mais n’osent pas faire le premier pas. De mois en mois, nous en voyons de plus en plus pousser les portes d’incubateurs comme le VentureLab dont nous faisons partie ­pour bénéficier d’aides et conseils à la création de leurs projets !

[geo_mashup_map]