BAYAN-150x150« Moi c’est Bayan. Je suis une étudiante comme les autres. Mais un jour, des choses pas très cool arrivent dans mon pays et je suis contrainte de fuir. Je trouve asile en France. Mais j’ai un problème : ici, je ne suis pas étudiante ; je suis une réfugiée ! »

Bayan fait partie des 10.000 réfugiés syriens qui, selon le Ministère des affaires étrangères et du Développement international français, ont été accueillis par la France. D’ailleurs, d’après l’Office français de protection des réfugiés et apatrides, les demandes d’asile comme celle de Bayan, ne cessent d’augmenter. En 2015, par exemple, 5.122 Syriens ont demandé l’asile en France, un chiffre en hausse de 64,2% par rapport à 2014.

Parmi eux, on retrouve des femmes, des hommes, des enfants, des personnes âgées, mais aussi des étudiants qui, durant leurs études en Syrie, rêvaient de devenir médecins, professeurs, ingénieurs ou encore avocats. Cependant, la situation assez chaotique en a décidé autrement : ils ont dû mettre leur avenir professionnel entre parenthèses pour fuir la misère tout en laissant derrière eux leur histoire, leurs biens, leurs familles, dans le but de retrouver une vie meilleure en France.

Logo Wintegreat

Redonner une chance d’insertion aux réfugiés 

Mais se reconstruire à 20 ans dans un pays dont on ne connaît ni la langue, ni la culture, n’est pas chose facile. C’est pourquoi Théo Scubla, 21 ans, et Eymeric Guinet, 20 ans, tous deux étudiants à l’Ecole Supérieure de Commerce de Paris, ont fondé en janvier dernier WINTEGREAT.

Cette plateforme a pour vocation de redonner une chance aux réfugiés de reprendre leurs études. En plus des 21 heures de cours hebdomadaire proposées par WINTEGREAT, où l’étudiant apprendra le français, l’anglais, l’histoire et l’organisation de la France, ce dernier sera soutenu par un mentor, un coach et un « pote », qui sera pour lui un véritable guide dans son parcours mais aussi une source de lien social. Ensuite, à l’issue de ce semestre, les étudiants passeront l’examen du Diplôme d’Etudes en Langue Française, reconnu par l’Etat, qui leur permettra de reprendre leurs études avec beaucoup plus de facilités.

Cours Wintegreat

Théo et Eymeric, pour qui la mission est plutôt d’accompagner que d’accueillir les réfugiés, ont décidé d’appeler cette plateforme « WINTEGRAT » car ce mot-valise comporte en réalité trois mots anglais qui expliquent parfaitement leurs valeurs : WIN (gagner), INTEGRATE (intégrer) et GREAT (bien).

En savoir plus sur WINTEGREAT : http://wintegreat.org/

[geo_mashup_map]