En chaise roulante depuis toujours, Stacy Zoern, une jeune avocate texane, s’est battue pour que la société dont elle est cofondatrice puisse voir le jour. Cette société, Kenguru, permet aux personnes à mobilité réduite de se déplacer de manière autonome avec des véhicules conçus rien que pour eux.

Helicopter
Helicopter

Une femme pleine de volonté et soucieuse de son autonomie

Paraplégique de naissance, Stacy Zoern a passé jusqu’ici toute sa vie dans une chaise roulante. Cela lui a valu de nombreuses difficultés dès qu’elle avait à se déplacer sur de longues distances. Ainsi, comme des millions de personnes dans son cas, la jeune femme d’origine texane devait toujours faire appel à un proche dès qu’elle avait à se déplacer.

Soucieuse d’adopter sa propre autonomie, Stacy commence assez vite à mettre des choses en œuvre pour marquer son indépendance : à l’âge de dix-neuf ans, elle conduit une voiture modifiable et adaptable aux chaises roulantes. Seulement, cette dernière coûte trente mille dollars, et les modifications sont estimées à cinquante mille de dollars, un total de quatre-vingt mille dollars, une somme beaucoup trop élevée aux yeux de la jeune femme. « Je payais une somme d’argent scandaleuse et jamais je ne me suis sentie en sécurité sur l’autoroute en allant à 70mph (ce qui revient à 113 km/h). »

Finalement, Stacy choisit de trouver un travail en ville après l’achèvement de ses études à la faculté de droit à l’université d’Ecole de droit du Texas. Cela apparaît comme la solution la plus simple pour elle. Malheureusement, elle en découvre très vite les limites: « J’étais essentiellement bloquée dans un rayon de dix blocs, je m’ennuyais et j’étais limitée par des choses, comme la pluie. »

Et puis un jour…

Persévérante dans ses recherches, Stacy tombe finalement sur une organisation hongroise, basée à Budapest, qui construit des petites voitures électriques nommées Kenguru. Ces voitures sont alors au bout de leur processus de développement. Petits, compacts et colorés, ces engins électriques ont été pensés par le hongrois Istvan Kissaroslaki. Ils ont été conçus de telle sorte qu’ils soient pilotés sans que le propriétaire n’ait besoin de quitter son fauteuil roulant. Une unique porte située à l’arrière, ainsi qu’une rampe d’accès — elle aussi électrique —, permettent au propriétaire de s’y introduire. C’est enfin un système de fixation au sol qui  sécurise le conducteur et lui donne accès à l’ensemble des commandes. Par ailleurs, elles peuvent couvrir une distance de 60 miles (96.5 km), et sont capables d’atteindre la vitesse de 40 km/h.

C’est donc pleine d’enthousiasme que Stacy les approche en tant que cliente potentielle en 2010. La jeune avocate apprend alors que la société n’a pas assez de fonds pour poursuivre les essais et la production de ce modèle.

lori-exiting-kenguru-white

Lancement de Community Cars, puis de Kenguru

Une fois de plus dos au mur, Stacy ne baisse pourtant pas les bras… Vers mi-2010, elle crée sa propre entreprise « Community Cars Inc. », se lance dans la recherche d’investisseurs pour lever des fonds et fusionne finalement avec la société Kenguru.

« Kenguru est né de la croyance que l’indépendance et la liberté de mobilité devraient être disponibles à tous »
(Description sur le site officiel de la société)

Racheté par KLD Energy Technologies, Kenguru basée à Austin, au Texas et dont Stacy est la présidente, produit maintenant ces petits véhicules électriques monoplaces et les vend à vingt mille dollars, ce qui est de loin moins au coût d’une voiture standard modifiée.

Résultat de recherche d'images pour "kenguru stacy zoern"
Stacy Zoern lors d’un meeting avec le président Obama. Photo officielle de la maison blanche par Pete Souza

Et comme on peut le voir, ces petites voitures croulent sous la demande.
Visiblement pas encore commercialisées sur le Vieux Continent, elles ne devraient plus tarder à se démocratiser.
capture-decran-35

Plusieurs fois dos au mur, Stacy a su trouver la solution et aller jusqu’au bout de ses idées, non seulement pour elle, mais pour les autres aussi. En plus de venir en aide aux personnes en difficulté, cette voiture respecte l’environnement. Un beau message d’espoir.

Résultat de recherche d'images pour "stacy zoern "I like to run"

« Avec la Kenguru, j’ai juste vu l’opportunité de résoudre un problème qui me limitait moi – et des millions d’autres personnes – dans ma vie professionnelle et sociale. »

– Stacy Zoern, présidente et cofondatrice de la société Kenguru

Références : #1, #2, #3, #4