Entrepreneure, styliste, animatrice, écrivaine ou encore activiste.. Ce ne sont pas les titres qui manquent pour la jeune Maya Penn. À 17 ans, elle est aujourd’hui la fondatrice des entreprises Maya’s Ideas et Maya’s Ideas for the Planet.

« Les idées peuvent déclencher un mouvement. Ce sont des opportunités et des innovations. Les idées sont vraiment ce qui fait que le monde continue de tourner. » Signé Maya Penn.

Résultat de recherche d'images pour "maya ideas"
© American Libraries

Tout est une question d’idée chez la jeune demoiselle. C’est donc très tôt que Maya a décidé d’utiliser les siennes afin de fonder son entreprise Maya’s Ideas ainsi qu’une autre entreprise à but non lucratif : Maya’s Ideas for the Planet.

Avec ses entreprises, Maya fait des vêtements et des accessoires respectueux de l’environnement. Elle explique : « J’ai une passion pour la protection de l’environnement et de ses créatures depuis que je suis toute petite. » Elle poursuit : « J’ai appris que les teintures de certains vêtements ou le procédé de création même de ces objets étaient nocifs pour les gens et la planète (…) Donc quand j’ai monté mon entreprise, je savais deux choses : tous mes articles devaient être bons pour l’environnement, et 10% à 20% des profits que je faisais iraient à des associations locales ou mondiales et organisations environnementales. » 

Un parcours hallucinant, une tête bien pensée

Il faut dire que tout a commencé alors que la jeune fille n’avait que 4 ans. Curieuse, c’est avec l’aide de son père qu’elle apprend à démonter et remonter un ordinateur. C’est aussi à cette époque que la jeune Maya se découvre une passion pour le dessin et veut devenir animatrice. Une passion qui a persisté puisque Maya travaille aujourd’hui sur des séries de dessins animés nommés « Les Pollinisateurs« . Elle s’exprime à ce sujet : « Ça parle des abeilles et autres pollinisateurs de notre environnement et pourquoi ils sont importants. Si les plantes ne sont pas pollinisées par des pollinisateurs alors toutes les créatures, y compris nous, qui dépendent de ces plantes, allons mourir de faim. »

Influencée par l’art dont elle est amoureuse, elle ne s’arrête pas là : elle prend les tissus lui tombant sous la main, pour en faire tout ce qui lui passe par la tête — grâce à sa mère, qui lui a appris à coudre. Chapeaux, écharpes ou autre, ses créations rencontrent un franc succès autour d’elle. Convaincue par la popularité naissante de ses créations, elle se lance et crée son entreprise en 2008. Danemark, Italie, Australie ou encore Japon : elle compte aujourd’hui de nombreux clients à travers le monde, dont certaines célébrités comme l’actrice américaine Whoopi Goldberg. En 2016, elle a sorti son livre You Got This! Unleash Your Awesomeness, Find Your Path, and Change Your World dans le but d’inspirer les jeunes dans la réalisation de leurs rêves.

Bien plus qu’une simple entrepreneuse…

Si la chaîne d’information CNN, le célèbre magazine Forbes ou encore le Huffington Post se sont rapidement intéressés à elle, ce n’est pas pour rien. Maya est une véritable activiste qui suscite l’intérêt ! Récompensée par Barack Obama et l’US EPA (Environnemental Protection Agency) pour son travail en faveur de l’environnement, la demoiselle a notamment été reçue par Oprah Winfrey ou encore Steve Harvey pour parler de ses activités.

Par ailleurs, elle est partenaire de Google pour qui elle a accepté de donner des conférences à plus de 150 filles sur le codage et les technologies (Maya a codé le site internet de son entreprise). Également conférencière à trois reprises pour les TEDTalks, elle est la plus jeune femme à donner au moins deux conférences lors des célèbres événements organisés par la fondation à but non lucratif The Sapling. Malgré tous ces succès, la demoiselle reste lucide et n’oublie pas les autres : elle a créé des plaques hygiéniques respectueuses de l’environnement pour les femmes et les filles dans les pays en voie de développement.

« J’ai l’impression de faire partie de la nouvelle vague d’entrepreneurs qui, non seulement, cherche à avoir une entreprise prospère, mais aussi un avenir durable. »

Seize ans et l’implication de toute une vie. Oui, toute une vie. Et ce n’est que le début. Chapeau !

Maya Penn kidpreneur bellafricana digest
© Bellafricana Digest

« Il faut le comprendre dans vos cœurs, parce que quand vous le comprenez dans vos cœurs, c’est à ce moment que les mouvements se déclenchent. C’est à ce moment que les opportunités et innovations sont créées, et c’est pourquoi les idées prennent vie. »

N’hésitez pas à suivre sa conférence lors du TedWomen organisé en 2013 :